Domaines de recherche

Domaines de recherche

L’unité a pour mission de répondre aux demandes sociétales relatives aux transferts entre le végétal et le milieu environnant dans les contextes de l’horticulture et de l’agronomie urbaine et périurbaine.

Pour ce faire, ses activités de recherche sont axées sur la problématique suivante : Comment agir sur les interactions entre le végétal et son environnement en milieu fortement anthropisé, pour favoriser le développement du végétal et les services pédoclimatiques rendus ?
Les hypothèses posées sont les suivantes :

  • L’environnement aérien et racinaire influencent le développement du végétal, il est cependant possible d’agir sur l’environnement pour favoriser le développement du végétal,
  • Réciproquement, le végétal modifie le climat et les propriétés du substrat,
  • Le confinement exacerbe ces interactions.

Contexte horticole

Animateurs : René Guénon et Rousseau Tawegoum

Dans le contexte horticole, la demande sociétale porte sur la conception de systèmes de production horticoles durables. Un certain nombre d’enjeux s’inscrivent dans cette demande :

  • La préservation des ressources naturelles et en particulier la tourbe, l’eau, l’énergie fossile, et le phosphore,
  • La gestion durable, efficiente et raisonnée des intrants (eau, fertilisants, substrats),
  • La réduction des déchets, où il s’agit notamment de tendre vers le zéro rejet (polluants, déchets, émissions gaz à effet de serre)

Pour ce faire le plan d’action de l’unité se structure en 6 actions scientifiques :

  1. Évaluer les performances agronomiques (en termes de biodisponibilité en eau et en air) de substrats alternatifs à la tourbe      
  2. Évaluer la biodégradabilité des engrais organiques et leur biodisponibilité dans les sols et substrats      
  3. Évaluer la performance agronomique de systèmes agroforestiers          
  4. Évaluer la performance énergétique des cultures sous serre et réduire les émissions CO2          
  5. Reconcevoir des outils de production sous abri pour satisfaire les besoins de plantes. Proposer des solutions techniques économes pour satisfaire au plus juste ces besoins     
     

Contexte urbain

Animatrices : Laure Vidal-Beaudet et Sophie Herpin

Dans le contexte urbain et péri-urbain, la demande sociétale porte sur le besoin de végétal en ville pour s’adapter au changement climatique. Les enjeux associés sont :

  • La cartographie et l’usage raisonné des sols en fonction de leur qualité agronomique,
  • La valorisation des matériaux d’origine anthropique dans les sols,
  • Des actions en faveur du maintien ou du développement de services écosystémiques indispensables à la ville durable.

Pour ce faire le plan d’action de l’unité se structure en 5 actions scientifiques :

  1. Développer une méthodologie de cartographie des propriétés pérennes et d’évaluation de la qualité agro-environnementale adaptée aux sols urbains et périurbains      
  2. Désimperméabiliser les sols et évaluer les effets sur la « renaturation » et le confort thermique de l’écosystème urbain et l’innocuité environnementale et sanitaire     
  3. Développer une démarche opérationnelle de construction des supports de plantation fertiles à partir de matériaux primaires secondaires ou de déchets et à vocation ornementale et alimentaire
  4. Caractériser les émissions de gaz à effet de serre dans les espaces végétalisés urbains      
  5. Evaluer l’impact de la structure urbaine, de l’irrigation et du développement du végétal sur le climat local et le confort thermique           
     

Processus et objets d'études

Les processus étudiés au sein de l’unité sont schématisés dans la figure suivante :

Schéma des domaines de recherche

Les objets d’études auxquels l’unité EPHor consacre ses travaux de recherche sont présentés dans la figure suivante :

Objets d'étude